Archives de catégorie : Parcours IEGB

Master Ingénierie en Écologie et Gestion de la Biodiversité

programme Master IEGB

Le programme du Master IEGB

M1 IEGB

Le premier semestre

Il se compose d’UE communes à la mention du Master et quelques UE mutualisées. Toutes les UE du S1 IEGB sont obligatoires, les UE optionnelles apparaissent au S2

  • Statistiques (5 ECTS) avec un test de niveau en début d’année
  • Evolution (5 ECTS) avec un test de niveau en début d’année
  • Biosphère : Biogéographie et macro-écologie (5 ECTS)
  • Ecologie de la Conservation (5 ECTS)
  • Anglais (2,5 ECTS)
  • Professionnalisation (2,5 ECTS)

Le deuxième semestre

  • Aménagement du territoire (obligatoire, 2,5 ECTS)
  • Gestion des population ou gestion et restauration des milieux aquatiques (5 ECTS)
  • Écologie Numérique ou écologie et société (5 ECTS)
  • Communication scientifique et éducation à l’environnement (optionnelle, 5 ECTS)
  • Stage de 4,5 mois (obligatoire, 17,5 ECTS) les soutenances se déroule durant la dernière semaine du mois d’aout.

A consulter : détails sur les fiches UE

Candidater en M1 ou directement en M2 IEGB

Pour candidater au master 1 Gestion de l’environnement, parcours IEGB

Les candidatures se font sur dossier et sur entretien après sélection des meilleurs dossiers. L’entretien est obligatoire mais peut se faire à distance. Nous examinons environ 650 dossiers, nous réalisons environ 70 entretiens et acceptons un maximum de 30 candidats/an.

Pour candidater au master, vous devez d’abord vérifier que vous répondez aux conditions préalables suivantes :

  1. vous devez avoir validé au moins deux unités d’enseignement (5 ECTS = 50 heures) en biologie avant le master dont une en écologiecette condition ne s’applique pas quand le candidat a déjà obtenu un premier cycle complet de formation à bac+5 (ex : ingénieur grande école avec un projet de formation « double compétences ») ou quand il a déjà exercé un premier métier (formation continue/reconversion), dans ce cas voir candidater en M2. à lien qui renvoie vers l onglet à créer de ‘candidater en M2 IEGB’ ou vers l onglet actuel M2 BIODIVIN
  2. vous devez posséder une expérience professionnelle (CDD, stage), ou une activité similaire (bénévolat dans une association par exemple), dans les domaines de l’écologie, de l’environnement, ou du développement durable.

Cas particulier des Licence Professionnelles

Les diplômés de licence professionnelle sont destinés à entrer sur le marché de l’emploi des techniciens supérieurs à bac+3. Par conséquent, a priori nous ne les admettons pas en Master 1. Toutefois cela reste possible dans un cadre dérogatoire correspondant aux cas suivants :

  • Après au moins une année pleine de travail postérieure à l’année d’obtention du diplôme de L3-Pro (candidat dans le cadre de la formation dite continue) ;
  • Avec un contrat d’apprentissage dès le M1 auprès d’un employeur.

Dans ces deux cas, le niveau académique de L3-Pro devra être excellent, c’est-à-dire classé parmi les 10% meilleurs de sa promotion. D’autre part, le projet professionnel et de formation devra expliquer et justifier le pourquoi et le comment de ce changement d’orientation professionnelle de technicien supérieur (bac+2-3) à ingénieur (bac+5).

In fine, même dans un cas répondant à ces conditions dérogatoires de base, en rien l’admission d’un diplômé de L3-Pro ne sera garanti avant le jury final d’admission qui restera souverain de sa décision d’admission sur la base de l’entièreté du dossier de candidature.

Pour candidater au master 2 Gestion de l’Environnement, parcours IEGB

Les candidatures se font sur dossier, et sur entretien, après sélection des meilleurs dossiers. La procédure de candidature est entièrement réalisée sur la plateforme de l’université de Montpellier ecandidat.

Pour candidater au master, vous devez d’abord vérifier que vous répondez aux conditions préalables suivantes :

  1. vous devez avoir validé un niveau minimum de master 1 (ou son équivalent) dans lequel vous avez validé des unités d’enseignements en écologie
  2. vous devez posséder une expérience professionnelle (CDD, stage), ou une activité similaire (bénévolat dans une association par exemple), dans les domaines de l’écologie, de l’environnement, ou du développement durable.
  3. vous vous engagez à suivre l’année de Master IEGB en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation : vous devez donc être au moment de faire acte de candidature en cours de recherche active d’une structure qui pourra vous accueillir

Les éléments de la candidature

Pour votre candidature au master en première année vous aurez besoin de préparer un CV + lettre de motivation + relevé de notes + un état de vos recherches de contrat d’alternance.

Le curriculum vitae

Le CV ne doit pas dépasser une page. Résumez votre parcours scolaire (précisez les dates et lieux d’obtention des diplômes, les éventuelles mentions). Indiquez vos expériences professionnelles ou personnelles, vos réalisations en indiquant les dates, les durées, et les noms de vos responsables avec leurs coordonnées quand c’est possible. Par « expérience professionnelle », comprenez les stages mais aussi les emplois que vous avez eu même s’ils ne sont pas en lien direct avec le domaine d’activités du master IEGB. Explicitez vos compétences en matière de savoir et savoir-faire.

La lettre de motivation

Celle-ci peut faire une à deux pages maximum. Peu importe l’ordre dans lequel vous le ferez mais votre lettre doit impérativement traiter des points suivants :

  • Votre projet professionnel. Celui-ci ne se résume pasà l’indication vague d’un domaine professionnel, par exemple : « j’aimerais travailler pour la protection de la biodiversité dans les parcs naturels ». Il faut décrire les métiers, les employeurs et les lieux géographiques que vous visez. Par exemple « je vise le métier d’assistant à maitrise d’ouvrage dans un bureau d’études ou une multinationale, en France ou en Europe, dans le domaine des grands travaux publiques ».

Si vous souhaitez poursuivre en thèse sur une orientation  » recherche appliquée en écologie et/ou biologie de la conservation », il faut candidater au parcours RAINET

  • Votre parcours scolaire et extrascolaireen indiquant en quoi il vous a déjà apporté des compétences (savoir, savoir-faire et savoir-être) et des contacts en rapport avec votre projet professionnel. Par exemple « mes colonies de vacances en Bretagne m’ont permis de connaitre les oiseaux de mer et de lier connaissance avec M. XXX qui est un spécialiste des macareux à la LPO ». Si vous allez faire un stage en écologie pendant l’été parlez-en aussi.
  • Vos compétences naturalistes(particulièrement important pour ceux qui se destinent à un projet professionnel d’expert naturaliste): voir le paragraphe spécifique plus bas pour une auto-évaluation critique.
  • Votre projet de formation IEGBet son adéquation avec votre projet professionnel et votre parcours antérieur.

Les relevés de notes

Les relevés de notes des années après le baccalauréat doivent faire partie de la candidature. Avec les notes, pensez à fournir les classements obtenus, surtout si vous êtes issus de parcours pro de type BTS, Bachelor, etc.

Le relevé du dernier tri/semestre de formation sera transmis dans la mesure de sa disponibilité au moment de la clôture des candidatures.

Une fois que vous avez votre CV, votre lettre de motivation et vos relevés de notes, vous êtes prêt pour faire votre candidature.

Toutes les candidatures se font à partir du site e-candidat de la Faculté des Sciences – Université de Montpellier : https://sciences.edu.umontpellier.fr/admissions-candidatures/

Pour identifier la formation Master « IEGB » dans l’offre de formation via E-candidat vous devrez sélectionner successivement :

  • Mention Gestion de l’environnement
  • Parcours M1 ou M2 Ingénierie en Ecologie et en Gestion de la Biodiversité

Calendrier des candidatures

  1. Le site e-candidat ouvre le 15 mars 2022
  2. date limite de dépôt du dossier :15 mai 2022;
  3. publication du planning des entretiens autour du 10 juin;
  4. Les entretiens se déroulent durant la deuxième quinzaine du mois de juin pour le M1;
  5. Publication des résultats : fin juin;
  6. confirmation de votre vœux, examen des listes complémentaires : début juillet.

ATTENTION: n’oubliez pas de renseigner la fiche de renseignement indiquant vos choix de parcours: IEGB sera votre choix 1, mais vous devez classer aussi les autres parcours, car si votre dossier nous semble correspondre mieux à un autre parcours, nous pourrons facilement vous réorienter vers nos collègues, pour avis. Vous préciserez aussi si vous envisagez la formation par apprentissage ou en formation initiale.

ATTENTION pour le M1: Vous ne devez déposer qu’UNE SEULE CANDIDATURE sur la plateforme e-candidat, en indiquant explicitement un UNIQUE CHOIX HIERARCHISE DE PARCOURS. En conséquence, nous n’évaluerons pas les candidatures multiples qui seraient déposées après le 26/03/2022.

Nous travaillons en équipe et nous nous partageons les dossiers quand nous estimons qu’une candidature correspond mieux à un parcours en particulier. Nous comprenons la tentation de multiplier les candidatures pour les étudiants, car c’est légitime d’avoir des hésitations. Mais en agissant de la sorte, et en modifiant vos choix entre les candidatures (pour les rendre crédibles), vous brouillez le signal que vous voulez envoyer (on ne sait plus ce que vous voulez au final), et vous multipliez le travail d’évaluation des candidatures, qui est déjà colossal (environ 600 candidats, si tout le monde fait 3 candidatures ==> 1800 dossiers à évaluer…). Merci de votre compréhension.

Si vous avez des questions concernant les candidatures en master 1 et votre orientation: nous ouvrons des séances de présentations et questions-réponses en visioconférence sur ZOOM. Ces séances auront lieu de 17:30 à 18:30 le mercredi aux dates suivantes : 16 mars, 30 mars, 13 avril, 27 avril, et 11 mai 2022. Chaque séance débutera par une présentation courte (10 minutes) de la formation par son responsable, avant de vous donner la parole : le but étant que tous les étudiants participant posent leur question en public et écoutent la réponse en public (comme dans une conférence). Vous avez souvent l’impression que votre histoire et votre cas sont uniques, mais vous verrez que souvent ce n’est pas le cas… Soyez à l’heure et écoutez toute la séance.

pour le parcours M1 IEGBLien Zoom https://umontpellier-fr.zoom.us/j/94778390686

Pour les candidatures en master 2: même principe de réunions, mais seulement 2 dates (30 mars et 11 mai 2022) et sur un autre lien: https://umontpellier-fr.zoom.us/j/92554615592?pwd=TjducnRnR01mcllNUFNyZnhWTWtHZz09 Code secret : 578149

NB pendant la période d’ouverture des candidatures, les responsables de parcours IEGB ne répondront pas par e-mail aux sollicitations liées aux candidatures et à l’orientation, sauf cas très particulier, et le cas échéant, vous demanderont d’assister à la prochaine séance en visio pour y poser votre question.

Pour toute question d’ordre administratif (constitution du dossier) ou lié à l’interface e-candidat, contactez le secrétariat du Département d’Enseignement Biologie Écologie

Auto-Évaluation des compétences naturalistes

Pour les futurs experts naturalistes, ce sont les compétences les plus difficiles à évaluer sur un simple dossier écrit. Il est donc important que vous mettiez en avant dans votre CV et votre lettre de motivation toute expérience associative en lien avec cette pratique : comptage oiseaux, baguage, relevés floristiques, herbier, collections…

La protection animale et l’intérêt pour la nature ne sont pas des compétences naturalistes.

Pour vous donner une idée des compétences naturalistes attendues : secrétariat du Département d’Enseignement Biologie Écologie

Oiseaux : savoir faire la différence à la vue entre les espèces de sterne, entre un pouillot fitis et un pouillot véloce, entre une bondrée et les buses… et pouvoir donner les critères de détermination, reconnaître au chant les principales espèces nicheuses de France. Connaitre grossièrement les cartes de répartition des espèces françaises et leurs tendances de population. tests: http://www.computerbirding.com/what/cbirding_2018_e.php?PHPSESSID= ou http://trombinature.org/#oiseaux au niveau difficile/expert

Reptiles, Amphibiens : faites le test sur coronella.free.fr : un « sans faute » (200 points) au quizz NIVEAU MOYEN version Scientifique est attendu

Flore : reconnaissance sans flore des principales familles de la flore française, utilisation régulière des principales flores au niveau de l’espèce et de la sous-espèce. Réalisation d’un herbier ou d’une photothèque personnel. Avoir 3 étoiles au quizz test The Plant Game

Insectes : reconnaissance sans document de tous les ordres. Il faut avoir de préférence une spécialisation sur un ordre (lépidoptères, coléoptères…) avec une reconnaissance de toutes les genres/espèces patrimoniales. Par exemple, faire un sans faute sur l’un de ces quizz :

Papillons de jours :

https://trombinature.org/explorerresultadaptive.php?groupe%5B%5D=papilionoidea&quizz=1&niveau=6

Libelliles :

https://www.biofotoquiz.ch/game/start/domain/standard/id/370/group/19/type/keypad/level/2/multi/yes

Orthoptères :

https://www.biofotoquiz.ch/game/start/domain/standard/id/278/group/9/type/keypad/level/2/multi/yes

Métiers et débouchés du parcours IEGB

Quels métiers et emploi après le Master IEGB ?

Débouchés dans les métiers de l’ingénierie écologique et environnementale

  • Les bureaux d’études de l’environnement, de l’écologie et de l’expertise naturaliste : la plupart de ses BE étant fédérés à l’UPGE et/ou l’AFIE, deux organismes partenaires du master GE.
  • Les bureaux d’études du développement durable ou de l’environnement et de l’eau : conciliant la gestion des milieux et des risques à travers la mise en œuvre de la GEMAPI avec une vision plus holistique de l’environnement (écologie, hydroécologie, hydraulique, renaturation, restauration hydrogéomorphologie, infrastructures, hydrobiologie…) : CEREG, Philia ingénierie, Champalbert expertises, INGEROP…
  • Les entreprises de l’environnement, de l’agronomie, de l’énergie, de l’eau, des transports, des BTP, etc. : EGIS, VEOLIA, TOTAL, BOUYGUES, EDF, ENGIE, CDC-Biodiversité, SNCF, OTEIS, BRLi, SUEZ consulting, etc.
  • L’agroécologie : Fédération des CIVAM, Fédération des GAB, chambres d’agriculture, etc.

Cette filière étant internationalisée, les diplômés ont l’opportunité de s’insérer dans les filiales internationales des bureaux d’études et grandes entreprises françaises sus-citées.

Débouchés dans la gestion de la biodiversité et de l’environnement

  • Les associations de la conservation de la nature : Fédération des CEN, LPO, fédération de chasse, fédération de pêche, et toute une kyrielle d’associations locales …
  • Les établissements publics de protection de la nature et de l’environnement : l’OFB, parcs nationaux, parcs naturels régionaux, réserves nationales et régionales naturelles, agences de l’eau, agence de l’environnement, etc.
  • Les collectivités territoriales et leurs EPCI (syndicats mixtes de gestion) : régions, départements, métropoles, agglomérations, communautés de communes et communes, syndicats et syndicats mixtes de bassins.
  • Les services déconcentrés de l’état : DREAL, DDTM, DRAF, etc.
  • Les DROM/TOM : Martinique, Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Mayotte / la Polynésie française, la Nouvelle-Calédonie, etc.

Cf. Réseau des diplômés IEGB

Le Master IEGB se transforme

Le master IEGB évolue et donne naissance aux parcours RAINET’ et BiodivCom

Le parcours de master IEGB a été créé en septembre 2004 pour former des ingénieurs écologues généralistes.

Depuis, plus de 500 diplômés IEGB  se sont insérés dans différentes structures professionnelles (collectivités territoriales, entreprises, associations et ONG, établissement publics..). Au fil des années, nous avons constaté que la plupart des diplômés IEGB intègrent principalement 3 filières professionnelles :

  1.   La gestion de la biodiversité et de l’expertise naturaliste et écologique
  2.   La recherche appliquée en écologie et de la biologie de la conservation
  3.   L’éducation à la biodiversité, environnement et développement durable

Après 16 ans d’existence, nous pensons qu’il est temps de faire évoluer le Master IEGB pour proposer une formation plus adaptée à chacune de ces 3 filières professionnelles.

Aussi, nous proposons(1)  qu’à partir de septembre 2021, le Master IEGB se déploie en 4 parcours :

De plus, à partir de septembre 2021, nous proposons(1)  d’associer ces  4 parcours à deux autres, le master GIEBioTe  (Gestion Intégré de l’Environnement, de la Biodiversité et des Territoires) et le master BAEMT (Production et Exploitation Durables des Bioressources Aquatiques) pour créer une nouvelle mention de Master : la mention GE « Gestion en Environnement ».

(1)  Nous avons soumis ce projet d’évolution du master IEGB et de création de la mention « Gestion de l’Environnement » à l’Université de Montpellier dans le cadre de la nouvelle offre de formation LMD5 du département d’enseignement Biologie Écologie Évolution. Nous sommes dans l’attente de la validation de ce projet.

Si ce projet est validé, les étudiants qui intègreront le M1 IEGB en septembre 2020 devront ensuite candidater à l’un des parcours de la nouvelle Mention « Gestion de l’Environnement » pour leur M2 en 2021-22.

Journal naturaliste La Pie Bavarde

Le mensuel naturaliste des étudiants du Master IEGB

La Pie Bavarde est un journal mensuel naturaliste, créé à l’initiative de quatre étudiant.e.s du master IEGB en septembre 2020.

Ce projet est parti du constat qu’il peut parfois s’avérer difficile de se construire une culture générale naturaliste sans passer des heures à éplucher nombres d’articles scientifiques et de guides en tout genre. Son but est donc de répondre à cela en proposant plusieurs types de contenus alliant des bases scientifiques solides et une vulgarisation précise.

S’adressant aussi bien aux néophytes qu’aux  confirmés, le journal présente plusieurs sujets :

  • interview de professionnel,
  • article scientifique,
  • chronique d’actualité,
  • article libre,
  • bande dessinée,
  • retour d’expérience,
  • photo naturaliste, etc.

En partie rédigé par l’équipe du journal, ce mensuel se veut aussi collaboratif.

Pour cela, chaque mois, le travail de photographes, dessinateurs ou rédacteurs est mis en avant afin de le faire découvrir aux lecteurs. Aujourd’hui non plus exclusivement IEGBienne, la rédaction se compose de Julie Ravera, Solène Le Fur, Lucile Paulignan, Johanna Theys et Loucas Philippe.

En savoir plus : Page Facebook La Pie bavarde

Télécharger le N°1 La Pie Bavarde (PDF 29 Mo)

Équipe pédagogique du parcours IEGB

Les intervenants du Master IEGB

L’équipe pédagogique du Master IEGB est composée d’enseignants-chercheurs de l’Université de Montpellier.

Sur la photo ci-dessus, de gauche à droite en commençant par le haut :

  • Julie DETER est à la fois chercheuse au sein du laboratoire MARBEC et chef de projet R&D chez Andromède océanologie, elle est le référent conservation espèces, milieu mari, gestion de projets, innovation et création d’entreprise;
  • Carole SAINGLAS a démarré sa carrière au Conservatoire des Espaces Naturels, elle assure le pilotage des années de licence du CMI IEN;
  • Delphine BONNET, Chercheuse au laboratoire MARBEC rejoint l’équipe pédagogique, elle est responsable du Master AQUADURA et nous travaillons actuellement au rapprochement des deux Masters pour développer la gestion des milieux aquatiques doux, saumâtres et marins;
  • Valérie BORRELL
  • Patricia CUCCHI, chercheuse au laboratoire MARBEC, a été responsable du M1 et assure aujourd’hui le volet professionnalisation;
  • Arnaud MARTIN, chercheur au CEFE, président du Conservatoire des Espaces Naturels du Languedoc-Roussillon est responsable de la première année du Master;
  • Olivier THALER, chercheur au laboratoire DGIMI, est responsable du M2 et de l’ensemble de la filière depuis le L1 (avec le CMI) jusqu’au post diplôme puisque nous associons nos diplômés à nos cours et nos manifestations comme le Salon de l’écologie.

En bas :

  • Olivier DURIEZ, chercheur au CEFE, spécialiste de la conservation des oiseaux est notre référent pour l’Inventaire de la Biodiversité Communale, les TP de SIG et bien d’autres choses encore! Il est co-responsable du M1;
  • Anne CHARPENTIER, chercheuse au CEFE est notre référent Biologie de la Conservation et accompagne les IEGBiens et IEGBiennes qui le souhaite à la poursuite en thèse;
  • Frédérique CARCAILLET, chercheuse à MARBEC est notre référent médiation et communication, elle accompagne l’ensemble des étudiants sur des projets de communication et les étudiants qui se destinent à la communication pour leurs projets professionnels.
    Il manque sur la photo, Fabien LEPRIEUR, chercheur à MARBEC, notre référent statistiques en tous genres.

D’autres chercheurs, enseignants-chercheurs du site de Montpellier sont associés régulièrement à la formation notamment pour les UE qui sont proposées :

  • Franck RICHARD,
  • Olivier GIMENEZ,
  • Benoit NABHOLZ,
  • Bastien MERIGOT,
  • David MOUILLOT, etc.

Les professionnels de la région sont aussi nombreux à participer à nos enseignements : chefs d’entreprises, directeurs d’association, experts, consultants…. et nous associons également des anciens diplômés de la formation comme Jason CREBASSA, Justine BERTRAND, Thibaut RAFTON, Guillaume PAPUGA, etc.

Pour nous contacter : envoyer des e-mails aux responsables du Master IEGB :

arnaud.martin@umontpellier.fr et jacques-olivier.thaler@umontpellier.fr

Le réseau des diplômés IEGB

Réseau d’ingénieurs écologues du parcours IEGB

Le parcours IEGB Ingénierie en Écologie et Gestion de la Biodiversité dispose, depuis sa création en 2006, d’un réseau d’échange privé entre diplômés.

Le Master IEGB c’est un réseau de plus de 500 diplômés.

Exemples :

  • Justine Roulot, conseillère en charge de la biodiversité, l’eau et la mer au Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire;
  • Xavier Ruffray, directeur de l’agence Biotope en Chine;
  • Laurent Scheyer, directeur adjoint du Parc National du Mercantour;
  • Thierry Lefebvre, chargé de programme des Aires Protégées à l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature);
  • Pierre Illac, directeur service environnement de Quadran-Energie Renouvelable;
  • Alice Saintvanne, directrice service environnement de NATURAE-Groupe LAMO;
  • Juliette Languille, chargée de mission « création, gestion et valorisation des Aires Marines Protégées de Polynésie française ».

 

Foire Aux Questions Master IEGB

Foire Aux Questions pour les candidat.e.s au Master IEGB

J’ai suivi un parcours pro type BTS GPN, et/ou Licence pro ou Bachelor, puis-je candidater ?
Oui, votre candidature a l’entrée en M1 est possible, mais vous ne serez pas prioritaire. Les diplômés de licence professionnelle sont destinés à entrer sur le marché de l’emploi des techniciens supérieurs à bac+3. L’admission reste possible dans un cadre dérogatoire correspondant aux cas suivants :

  • Après au moins une année pleine de travail postérieure à l’année d’obtention du diplôme de L3-Pro (candidat dans le cadre de la formation dite continue) ;
  • Avec un contrat d’apprentissage dès le M1 auprès d’un employeur.

Dans ces deux cas, le niveau académique de L3-Pro devra être excellent, c’est-à-dire classé parmi les 10% meilleurs de sa promotion. D’autre part, le projet professionnel et de formation devra expliquer et justifier le pourquoi et le comment de ce changement d’orientation professionnelle de technicien supérieur (bac+2-3) à ingénieur (bac+5).

J’ai obtenu une licence dans un domaine qui n’est pas biologie-écologie, puis-je candidater ?
Oui mais le jury doit s’assurer que vous allez être capable de suivre les cours de M1 en écologie et statistique. Si vous désirez candidater, nous vous conseillons de suivre des cours en ligne dans ces matières.

Dois-je venir faire ma licence à Montpellier pour avoir plus de chance d’entrer en Master ?
Non, le jury regarde les dossiers indépendamment du lieu d’obtention de la licence.

Le Master IEGB est sélectif (plusieurs centaines de dossiers et quelques dizaines de places), donc il ne prend que les meilleurs dossiers académiques ? »
Non, même si les dossiers avec des mentions « très bien » et de très bonnes notes depuis le bac retiennent l’attention du jury, les expériences extra universitaires et surtout le projet professionnel sont très important pour être retenu à l’entretien.

Comment le jury examine les dossiers pour une entrée en M1 ?
Le jury se base sur l’analyse de trois aspects de votre dossier;
(1) le parcours académique, vous devez avoir réussi votre parcours sans difficulté majeure et vous devez avoir obtenu de bonne note (>14) en écologie et statistique;
(2) vos expériences extra-universitaires, le jury vous demande d’avoir au moins deux expériences (de plus d’un mois) dans les domaines de l’écologie ou la conservation de la biodiversité ou de l’environnement au sens large, et
(3) votre projet professionnel explicité dans votre Lettre de Motivation et qui doit être en cohérence avec votre parcours et vos aspirations.

Comment préparer son entretien de sélection pour l’entrée en M1 ?
Votre audition s’effectuera devant un jury de 3 personnes, Vous aurez la parole pendant 5 à 10 minutes pour vous présenter suivi de 10 minutes de questions. Le jury s’attache à comprendre si votre démarche et votre projet est cohérent avec ce que la formation IEGB peut vous apporter. Le jury est rompu à l’exercice après 15 années d’expériences, il fonctionne comme un jury de recrutement (pour une emploi ou un stage). Les entretiens se déroulent toujours durant la dernière quinzaine du mois de juin.

Comment préparer sa démarche pour entrer en M2 ?
Avoir un projet de réorientation dans le sens d’acquérir une double compétence et d’arriver sur le marché du travail avec cette double compétence et/ou un contrat d’apprentissage.

Quand démarre et s’achève la formation ?
Aussi bien pour la première année que pour la seconde, le premier semestre démarre la première semaine du mois de septembre (il est impossible de prévoir d’arriver plus tard, même dans le courant du mois de septembre que ce soit en M1 ou en M2) et s’achève la dernière semaine du mois d’aout (4 jours sont consacrés aux soutenances des M2).

Quel est le calendrier de l’alternance pour les apprentis en M2 ?
Le calendrier de l’alternance est le suivant  : de début septembre à mi novembre, les apprentis sont à l’université; de mi-novembre à mi-janvier en entreprise; puis de mi-janvier à fin février dans l’université; enfin de début mars à fin aout en entreprise.

Pour tous renseignements, n’hésitez pas à contacter l’équipe pédagogique du parcours IEGB.