debouchés professionnels du master giebiote

Débouchés professionnels du parcours GIEBioTE

Former les futur(e)s acteurs (trices) de la gestion environnementale intégrée

Les diplômé(e)s et les diplômés du master GIEBioTE seront des acteurs de la gestion environnementale capables d’intégrer dans les projets ou les politiques territoriales toutes les dimensions nécessaires à leur durabilité et leur pertinence éco-environnementale.  Il s’agit donc d’être capable d’identifier les enjeux environnementaux (préservation des ressources, qualité de l’eau, de l’air, des sols…), écologiques (régulation des impacts anthropiques sur les milieux, coexistence avec et préservation de la biodiversité)  et socio-économiques   (développement raisonné des activités humaines) et de leur permettre de concrètement s’articuler.

  •  Les intitulés des types des postes et fonctions accessibles sont  : Chargé de mission environnement / développement durable- chef de projet environnement – responsable / conseiller/ consultant environnement- Chef de projet de développement territorial
  • Les échelles et formes d’action et d’intervention de ces professionnels dépendent des  structures mandataires :
  • Public, para-public (communes, chambres d’agricultures, départements, parcs régionaux, aires préservées…)
  • Privé  ou entrepreneurial ( sociétés de conseils environnemental, bureaux d’études, start –up et entreprises innovantes, grande distribution, industrie chimique, industrie alimentaire…)
  • Monde associatif et ONG
  • local/ régional / national / international

Le parcours n’a pas pour vocation de préparer à la poursuite en thèse. Son contenu généraliste et pluridisciplinaire et les compétences opérationnelles travaillées ne sont pas adaptées à cette poursuite.

Cependant, de très rares projets de recherche finalisée impliquant un laboratoire de recherche en Environnement peuvent correspondre à certains profils de diplômés GIEBioTE (il faudra entre autre avoir réalisé un stage dans un cadre de recherche appliqué).  La possibilité de poursuite en thèse finalisée et pluridisciplinaire est plus importante au Canada (ou Amérique du Nord) qu’en France ou en Europe, mais reste extrêmement minoritaire.

.

Crédits photos : crédits photo Roman Grac, Pixabay.