Archives de l’auteur : Delphine BONNET

À propos Delphine BONNET

Responsable du parcours AQUADURA MCF Université de Montpellier

pêche au filet par les étudiants

Parcours AQUADURA : Production et Exploitation Durables des Bioressources Aquatiques

Présentation du parcours AQUADURA

Cette formation est une transformation du parcours Bioressources Aquatiques en Environnements Méditerranéen et Tropical (BAEMT) ouvert entre 2005 et 2021.

L’aquaculture a supplanté la pêche dans l’approvisionnement en produits de la mer pour la consommation humaine dans le monde. La production contrôlée d’organismes aquatiques joue un rôle crucial pour soulager le besoin croissant d’aliments aquatiques produits de manière durable.

Ce parcours a pour ambition de former les futurs scientifiques ayant une large polyvalence sur l’ensemble de la filière Pêche/Aquaculture dans l’optique d’assurer une production aquacole, une pêche responsables et une gestion écosystémique des ressources et des milieux aquatiques.

Le parcours AQUADURA est un parcours professionnalisant qui permet d’entrer sur le marché du travail directement après l’obtention du diplôme. La continuation en thèse est très marginale et se réalise surtout dans les domaines de R&D ou sur des thématiques de gestion intégrée. Il est ouvert en apprentissage en M1 et en M2.

Objectifs

Il a pour objectifs de former les étudiants à (i) la production aquacole, à son management et sa gestion, à (ii) l’halieutique, à (iii) la valorisation et la gestion des bioressources aquatiques ainsi qu’à (iv) la gestion intégrée des environnements exploités par ces activités.

Les pratiques culturales, le développement de nouveaux secteurs d’activité et les domaines de la recherche et du développement sont ciblés dans ce cursus.

Une attention toute particulière sera donnée à la durabilité des pratiques et des approches dans un contexte d’exploitation croissante des bioressources aquatiques et de changements climatiques.

 

Savoir-faire et compétences

Il s’agit d’une formation pluridisciplinaire qui a pour objet de fournir les bases nécessaires pour :

  • Comprendre la dynamique des ressources vivantes et des écosystèmes aquatiques et leurs interactions,
  • Etre capable d’analyser le fonctionnement des systèmes d’exploitation, de l’amont à l’aval des filières,
  • Développer une compréhension critique du développement et des principes de l’aquaculture,
  • Produire des espèces dans différents systèmes de production aquacoles, de façon durable en tenant compte des réglementations épidémiologiques, environnementales et de bien-être,
  • Evaluer et gérer de façon intégrée l’impact humain sur les écosystèmes aquatiques exploités
  • Evaluer, exploiter et gérer durablement des bioressources aquatiques,
  • Contribuer aux recherches de pointe sur le développement des pratiques et de la valorisation des bioressources aquatiques

Insertion

Selon leurs souhaits d’insertion, les étudiants pourront s’orienter vers des activités dans les domaines suivants :

  • la production aquacole
  • l’halieutique
  • l’aquariologie
  • la gestion des stocks
  • la gestion des écosystèmes exploités
  • le conseil spécialisé ‘produits de la pêche et aquaculture’
  • les produits transformés ou extraits des bioressources aquatiques
  • la R&D en aquaculture
  • la traçabilité et la qualité

A consulter : la liste des stages effectués par les étudiants depuis 2005.

Candidater au Parcours AQUADURA

Les étudiants qui souhaitent intégrer le Master Aquadura doivent candidater en M1 de la mention Gestion de l’Environnement (GE) en précisant leur voeux d’intégrer le parcours Aquadura. Le M1 est en grande partie commun aux différents parcours de la mention GE.

Pour les candidatures en M2: vous devez candidater directement au sein du parcours Aquadura.

 

Afin de répondre à vos questions sur ce parcours, j’organise des visio conférences les mercredis 16/03, 30/03, 13/04, 27/04 et 11/05/21 de 17:30 à 18:30. N’hésitez pas à vous connecter au lien suivant:

Participer à la réunion Zoom
https://umontpellier-fr.zoom.us/j/93006704535

 

Composition du dossier de candidature:

Nous souhaitons que votre dossier contienne:

-Des informations relatives à votre parcours académique antérieur: relevés de notes, programmes suivis

-un CV détaillé

-Une description du projet professionnel que vous souhaitez développer et de vos motivations à suivre ce parcours

-La liste de vos expériences professionnelles (stages, hobbies, CDD, activités bénévoles, sportives, etc…) en lien avec le parcours

-Des pistes de recherche de structure d’accueil pour un stage ou  un apprentissage si vous l’envisagez.

 

Les candidatures sont entièrement dématérialisées et se font en ligne à partir du 15 mars 2021

Sur le portail des candidatures de la Faculté des Sciences de l’Université de Montpellier

Si vous souhaitez plus d’informations concernant le parcours Aquadura, contactez la responsable

Delphine Bonnet : delphine.bonnet@umontpellier.fr

 

ATTENTION: Vous ne devez déposer qu’UNE SEULE CANDIDATURE sur la plateforme e-candidat, en indiquant explicitement un UNIQUE CHOIX HIERARCHISE DE PARCOURS. En conséquence, nous n’évaluerons pas les candidatures multiples qui seraient déposées après le 26/03/2022.

Nous travaillons en équipe et nous nous partageons les dossiers quand nous estimons qu’une candidature correspond mieux à un parcours en particulier. Nous comprenons la tentation de multiplier les candidatures pour les étudiants, car c’est légitime d’avoir des hésitations. Mais en agissant de la sorte, et en modifiant vos choix entre les candidatures (pour les rendre crédibles), vous brouillez le signal que vous voulez envoyer (on ne sait plus ce que vous voulez au final), et vous multipliez le travail d’évaluation des candidatures, qui est déjà colossal (environ 600 candidats, si tout le monde fait 3 candidatures ==> 1800 dossiers à évaluer…). Merci de votre compréhension.

Formule gagnante de l’insertion professionnelle

L’apprentissage et la formation continue

Dès la rentrée 2021, l’apprentissage est étendu à presque la totalité de la mention.

Vous pourrez suivre l’intégralité des deux années par la voie de l’apprentissage (M1 et M2).

les parcours ouvrant à l’apprentissage seront :

  • la première année du Master dès la rentrée 2021
  • le parcours RAINET (filière recherche appliquée)
  • le parcours Com (filière communication)
  • le parcours IEGB (filière Ingénierie et Gestion de la Biodiversité)
  • le parcours AQUADURA (filière production et exploitation durables des bioressources aquatiques)
  • le parcours Double Compétence

Seul le parcours GIEBioTE (Franco – Canadien) ne sera pas ouvert en alternance.

Calendrier l’alternance

Il évolue chaque année, mais la logique reste la même:

  1. première période en formation de début septembre à début novembre
  2. première période en entreprise de début novembre à début janvier
  3. deuxième période en formation de début janvier à fin février
  4. deuxième période en entreprise de début mars à fin aout

Contactez le CFA EnSup LR  : Céline ALIGNAN, celine.alignan@umontpellier.fr
Site web officiel : www.ensuplr.fr

L’ensemble des parcours restent accessibles à la formation continue

Contactez le service de formation continue de l’Université de Montpellier

Vidéo d’animation sur l’apprentissage à l’université de Montpellier :

Contenus du M1 et M2 parcours AQUADURA

Enseignements M1 et M2 AQUADURA

Le parcours AQUADURA est l’un des 6 parcours de la mention Gestion de l’Environnement (GE).
Cette formation est ouverte en formation initiale, en formation continue et aussi à l’apprentissage (en alternance) depuis 2019.

Pour le M1 :

Les enseignements du M1 sont en grande partie mutualisés avec les autres parcours de la mention GE.

Une UE spécifique et obligatoire de production durable des bioressources aquatiques est présente au S3.

Au S4, il existe une autre UE obligatoire de spécialisation intitulée ‘Gestion intégrée des zones côtières’.

Un stage de spécialisation de 5 mois est à effectuer au S4.

Liste des enseignements de M1: contenu-M1- AQUADURA

 

Pour le M2 :

Les enseignements sont très spécifiques au parcours.

Au S5 on trouve des UEs d’aquaculture, d’halieutique, d’aquariologie, de génétique, de gestion de projet, de droit de la mer.

Un stage de 6 mois est à effectuer au S6.

Liste des enseignements de M2: contenu-M2-AQUADURA

Il est possible d’effectuer les stages de M1 et /ou de M2 à l’étranger.

 

Légende photo : Vidange d’un étang contenant des carpes Koï – pisciculture France Koï, dans l’Aude (Occitanie).

Les expériences des anciens

Liste des stages réalisés dans le parcours AQUADURA

Dans cette rubrique vous trouverez tous les stages des promotions de M1 et de M2 depuis 2005 (Parcours AQUADURA, anciennement BAEMT).

Stages en M1 BAEMT

Historique des stages de M1 BAEMT depuis l’ouverture de ce parcours en Septembre 2005.

Stages en M2 BAEMT

Dans cette rubrique sont compilés tous les stages des étudiants de M2, par année de promotion, depuis la création du MASTER BAEMT.

Légende photo : Etudiants plongeant sur des tables à huîtres.

Débouchés professionnels du parcours AQUADURA

Devenir des diplômés du parcours AQUADURA (BAEMT)

Cette formation est un master professionnalisant qui permet d’entrer sur le marché du travail directement après l’obtention du diplôme.

La continuation en thèse est très marginale et se réalise surtout das les domaines de R&D ou sur des thématiques de gestion intégrée.

Recruteurs visés par ce parcours

Débouchés professionnels dans les branches de la production et de l’exploitation durables des bioressources aquatiques :

  • Le syndicat français de l’Aquaculture Marine et Nouvelle (SFAM)
  • Fédération nationale de la pêche en France
  • Fédération Française d‘Aquaculture
  • Centres techniques professionnels aquacoles et de la pêche
  • Syndicat National des Espaces de Loisirs, d’Attractions et Culturels (qui comprend les aquariums)
  • Les EPIC : CIRAD, IFREMER, INRAE, etc.
  • Les bureaux d’études spécialisés dans les bioressources aquatiques : P2A, EGIS-Eau, etc.

Exemples de métiers (Code ROME)

  • A1404– Aquaculture (Algoculteur, Aquaculteur, Astaciculteur, Chef d’exploitation aquacole, Conchyliculteur, Crustaciculteur, Echiniculteur, Mytiliculteur, Ostréiculteur, Pectiniculteur, Pisciculteur, Salmoniculteur, Truiticulteur, Vénériculteur) ;
  • H1206 – Management et Ingénieur / Ingénieure agronome en études, recherche et développement (Ingénieur biologiste en industrie, Ingénierie études, recherche et développement industriel) ;
  • A1301 – Conseil et assistance technique en agriculture (Conseiller agricole ; Technicien d’agriculture ; Technicien de production animale ; Technicien d’élevage) ;
  • A1302 – Contrôle et diagnostic technique en agriculture (Agente technique agricole ; Agente technique d’élevage ; Contrôleuse de performance) ;
  • A1303 – Ingénierie en agriculture et environnement naturel (Bio-ingénieur ; Chargé de mission en agriculture ; Chargé de recherche en agriculture ; Chargée d’études agricoles ; Chargée d’études économiques en agriculture ; Chargée d’études en développement agricole ; Chargé / Chargée d’études environnement ; Expérimentateur en agriculture ; Expert en aquaculture ; Ingénieur / Ingénieure agro-halieute ; Ingénieur / Ingénieure agronome ; Ingénieur / Ingénieure des eaux et forêts ; Ingénieur / Ingénieure halieute).

Témoignages et conseils d’anciens diplômés insérés

Fabien Noel : Chef de projet Halieutique
Questions (PDF)

Benoit Leterrier : Chargé d’étude R&D chez Greensea
Quelques questions (PDF)

Sébastien Vernet : Responsable d’un site de production aquacole
Sébastien-Vernet- responsable-site-production

Bilan global d’insertion

Le bilan global de l’insertion des diplômés de 2005 à 2007* est de 84 % en emploi dans le domaine des bioressources aquatiques (21% en CDI et 63 % en CDD), 8 % en formation complémentaire et 8 % à la recherche d’emploi.

Les fonctions dans le domaine de la production durable des bioressources aquatiques sont soit des missions d’interfaces soit des missions spécifiques concernant la gestion d’unités de production (écloserie, grossissement…) de service Hygiène/Qualité/Sécurité, ou le travail dans des organismes certificateurs.

Le domaine de la gestion des écosystèmes aquatiques exploités implique des porteurs de projet dans des associations, des organismes publics ou territoriaux, ou des entreprises.

Le domaine R&D concerne principalement des postes d’assistant ingénieurs ou ingénieurs d’étude dans des laboratoires privés (i.e. recherche appliquée sur des molécules d’intérêt pour la production et la valorisation) ou des organismes de recherche (IFREMER, CIRAD, IRD…).

Les secteurs visés sont ceux des organisations professionnelles ou de l’administration des pêches et de l’aquaculture, de la valorisation et du négoce international des produits de la mer.

L’insertion se fait beaucoup à l’échelle nationale mais aussi internationale (DOM-TOM, Amérique du Sud, Afrique, Indonésie).

*taux de réponse de 80%

Documents téléchargeables

Photo : Ouvrière d’un mas conchylicole à Loupian en train de faire du détroquage d’huîtres.

Aquasso, l’association du Master AQUADURA

Aquasso, l’association des élèves et diplômés des Masters AQUADURA et BAEMT

Présentation de notre réseau des diplômés du Master

Nous sommes une association étudiante de la faculté des Sciences de Montpellier. Notre master AQUADURA, Production et Exploitation Durables des Bioressources Aquatiques nous prépare à différents profils professionnels dans la gestion des ressources aquatiques.

L’association Aquasso a pour objectif de créer un réseau d’échange professionnel pour aider à l’insertion des étudiants de master, en favorisant un suivi des professionnels titulaires du master. Elle a aussi pour but de partager diverses connaissances, notamment dans le domaine des ressources aquatiques, et d’en faire ainsi part au grand public.

Questionnaire d’enquête

Les objectifs de ce réseau d’anciens élèves sont multiples. Tout d’abord, il est très intéressant de pouvoir échanger avec des personnes ayants vécues la même expérience.
Grâce au questionnaire ci-dessous, nous voudrions avoir une idée plus précise des différentes parcours empruntés ainsi que des divers postes occupés.
Pour terminer, grâce à ce réseau, nous aimerions développer nos contacts professionnels, pour ainsi élargir les opportunités d’insertion dans le monde professionnel.
Nous vous proposons de télécharger le questionnaire ci-dessous et de nous le retourner compléter, par e-mail à aquasso.baemt@gmail.com

Télécharger le questionnaire (Word)

Le Bureau d’Aquasso

  • Présidente : Caroline Dousset
  • Trésorier : Romain Biancato
  • Secrétaire: Chloé Merrien
  • VP en charge de l’animation : Aude Ligier et Lucile Mamou
  • VP en charge de la communication : Nikita Jost et Athénaïs Groizard
  • VP en charge du réseau : Judicaël Osse
  • VP en charge des partenariats : Agatha Maxine

Les statuts de l’association

N’hésitez pas à consulter les nouveaux statuts votés en Conseil d’Administration du 26/10/2017 téléchargeables en ligne :

Télécharger les statuts

Rejoignez le réseau des diplômés BAEMT/ AQUADURA

Fiche d’adhésion téléchargeable à compléter :

Bulletin d’adhésion

Vous pouvez maintenant rejoindre l’association par internet en remplissant le bulletin ci-dessus et en l’envoyant a aquasso.baemt@gmail.com
Suite à la réception de votre demande nous vous informerons des modalités de paiement de l’adhésion.

Évènements

Suivez toute l’actualité de l’association avec les réseaux sociaux :

Événements organisés par les étudiants

Rétrospective des événements organisés par les étudiants du Master BAEMT / AQUADURA

2009. Forum des professionnels : L’aliment d’aquaculture, un enjeu pour une activité durable

Forum organisé le 7 février 2009.
Comité d’organisation : M. BERAUD, L. BERNARDIN, I. BOUBEKRI, M. CHEVALLEY, J. COLLETER, M. COLOGNOLI, F. DONOT, M. DUDICOURT, F. GAUSSEM, P. GIANNASI, M. GUILLEMIN, F. KERVAREC, G. A. NZIENGUI DJIEMBI, T. MIARD, N. NEVEUX, G. TISSERAND, V. VANQUIN, C.A. VOLNY-ANNE et H. WALLON (Association Aquasso).

Ce forum a réuni chercheurs, professionnels du milieu aquacole, association, afin de présenter leur activité, et de débattre sur les problématiques liées à l’alimentation des poissons, crevettes, et autres animaux d’aquaculture.  Plusieurs interventions se sont succédées pour permettre aux participants et au public de débattre sur les thèmes suivants : L’état des lieux • La qualité • Les déchets • Les perspectives

Février 2008. Valorisation des poissons marins d’aquaculture consommés en France

Colloque organisé le 2 février 2008.
Comité d’organisation : L. ASTIER, T. AUGER, H. BENRAHMOUNE, S. BOICHARD, B. BUFFLIER, C. DROMER, M. HAMDAOUI, L. SELLIER, P. STEVANT, S. STRADAL, A. VAN CAM et P. VANDEWALLE

L’objectif de ce colloque scientifique fut de répondre aux questions des consommateurs et du grand public français sur ce type d’aquaculture notamment en ce qui concerne la protection de l’environnement, la sécurité des denrées alimentaire, à la qualité des produits et le respect de la réglementation en vigueur.
Des chercheurs aquacoles et des professionnels ont présenté les enjeux et perspectives de l’aquaculture française et mondiale, ainsi que les différentes étapes d’élevage du poisson marin d’aquaculture. Deux tables rondes vous ont ensuite présentées les thèmes de la qualité et de l’environnement dans l’aquaculture et qui se sont poursuivies par une synthèse globale concernant la place de l’aquaculture en France.
Télécharger le Programme PDF.

Janvier 2018. Ressources Aquatiques en Languedoc-Roussillon

Organisé le 30 janvier 2008.
Comité d’organisation : L. CERUTI, I. ENNAJI, A. MARIE, N. MAURAUD, A. NABET, A. SEGARD

La surexploitation des ressources marines et la dégradation des milieux aquatiques est un phénomène évident. Le Languedoc-Roussillon, zone hautement touristique est particulièrement touché par ce problème. Cette région doit donc réussir à concilier l’exploitation des ressources aquatiques avec la gestion du milieu.
Afin de sensibiliser le grand public à ce sujet, des réunions débats, animées par des professionnels et des scientifiques, ont permis de mieux cerner les enjeux. Télécharger le programme PDF.

 

 

Crédits photo : Ostréiculture, étang de Thau (H2rault), Albert Ghis, Pixabay.